RSS
RSS




Partagez| .

La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Fonda Sournoise

Popularité :
100 / 100100 / 100

Niveau : Inaccessible
Métier : Secret !
Messages : 238
Won : 288

MessageSujet: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Dim 31 Jan - 15:05

Après-midi bercée par la fraicheur hivernale du nord de l’archipel japonaise, les rayons du soleil caressent la toison de neige de plusieurs centimètres d’épaisseur recouvrant le village touristique de la station Niseko.

Une bonne partie des vacanciers ont délaissé les pistes en ce jour pour profiter de l’animation organisée sur la place principale. Une scène s’y dresse. Concerts musicaux, démonstrations de danses, acrobatiques et tous autres talents sont au programme. Le coup d’envoi de la bataille générale de boules de neige sera donné à 18h. Puis, l’ambiance continuera avec encore plus de concerts donnés par de nouveaux et plus connus talents venant de presque toute l’Asie Pacifique.

Et vous, que comptez vous faire en cette après-midi et cette soirée ? Apprécier le spectacle ?Fuir la foule ? Faire du shopping ? Manger dans un bon restaurant ? Seul ou entre amis ? Peut-être un peu de tout ça à la fois ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Economie

Popularité :
84 / 10084 / 100

Niveau : Première année
Métier : Chanteur / Étudiant
Age : 21
Messages : 77
Won : 175

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Lun 1 Fév - 14:57

Les étudiants de la Young-Nae University étaient bien arrivées à la station du nord du Japon quelques jours auparavant. Quel bonheur de renouer avec les sensations et l’adrénaline de la glisse le long des pistes de ski. Certes, le paysage n’égalait certainement pas ceux du Canada dans ses souvenirs d’enfance et la station n’était pas non plus comparable à celles que la famille Park-Zhang pouvait avoir pris l’habitude de fréquenter. Néanmoins, la qualité de la poudreuse s’avérait tout simplement parfaite. Quant à la station, il y avait tout de même tout ce qui valait pour satisfaire les désirs et attentes des touristes !

D’ailleurs, à en juger par la quantité de sacs qui encombraient les bras de Park Jae-Hwa, ses deux soeurs Park Eun-Sun et Zhang Liwei trouvaient effectivement leur bonheur au sein des différentes boutiques de la station. Puisque cette après-midi là, il avait dû renoncer à arpenter les pistes enneigés, le jeune chanteur avait mis à profit ces quelques heures pour passer du temps avec ses soeurs, enfin, surtout avec Liwei. Non pas qu’il la privilégiait à sa jumelle, assurément pas ! Seulement, les jumeaux partageaient la même chambre à l’hôtel, ils avaient donc de bien plus nombreuses occasions de passer du temps ensemble. D’ailleurs, le garçon ne pouvait qu’apprécier de retrouver une telle proximité privilégiée avec sa jumelle. L’autre soir, alors qu’ils s’étaient tous les deux installés sur le même lit-double en grignotant les chocolats préférés de leur enfance que Sunny lui avait offert à l’occasion de la Saint-Valentin – importés directement du Canada ! – devant des dramas japonais sous-titrés, Jae-Hwa avait eu la douce impression de renouer avec leurs belles années passées. Les inséparables jumeaux réunis ! Et déjà à l’époque, Sunny ne se gênait pour faire pousser son mini-cadi pour enfant lorsqu’ils accompagnaient Rina , leur aînée de quelques années, faire des courses au supermarché de proximité.

Si Liwei avait plus de retenu quant au fait de le laisser porter ses achats, Jae-Hwa ne voyait pas de raison d’alléger Sunny et pas son autre soeur. Quand certain se font les muscles à la salle de gym, d’autres ont plusieurs soeurs à accompagner faire du shopping !

Le trio fraternel arpentait désormais les rayons d’un magasin de sportswear spécialisé bien évidemment dans les produits adaptés aux sports d’hivers, mais de qualité supérieure et avec des designs qui savent allier efficacité, aisance et élégance. Park Jae-Hwa s’était arrêté devant le rayons des snowboard non loin de la caisse. Il pensa qu’il s’y essaierait bien, se demandant si c’était si différent des skis. Un vendeur et un client, vraisemblablement du même âge, passèrent à côté de lui et s’arrêtèrent non loin de là. Poussé par la curiosité, Jae-Hwa tendit l’oreille. Le client semblait savoir parfaitement ce qu’il voulait et ne manquait pas d’enthousiasme. Malgré des traits asiatiques, il parlait extrêmement bien anglais avec un accent presque imperceptible. Le jeune chanteur sourit en se disant qu’il n’était pas le mieux placé pour faire ce genre de remarque. Un instant, il crut voir l’écharpe en fourrure rousse du client se mouvoir. Jae-Hwa secoua légèrement la tête et s’en retourna ensuite vers ses deux soeurs, jetant un coup d’oeil à sa montre. Il lui restait encore pas mal de temps devant lui, mais le chanteur ne devait pas oublier de surveiller l’heure. Son manager avait organisé sa participation aux concerts donnés sur la place centrale du village de la station. L’ouverture de la bataille de boules de neige générale serait le signal pour lui de rejoindre le van de son équipe d’assistant afin de se préparer avant de monter sur la scène. Arrivé à hauteur de ses soeurs, il leur s’intéressa à leurs trouvailles :

« Vous trouvez votre bonheur ? »

Ses yeux se levèrent ensuite sur une doudoune blanche aux coutures et doublure intérieure rose pâle très élégante mise en valeur sur son présentoir d’exposition.

« Oh ! Tu n’aimes pas ce manteau, Liwei ? lui demanda-t-il. Je pense qu’il t’irait très bien ! »
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Sciences

Popularité :
25 / 10025 / 100

Niveau : Diplômé de l'école américaine internationale de Hong Kong et actuellement, en seconde année de sciences à la YNU
Métier : Tatoueur
Age : 23
Messages : 153
Won : 165

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Lun 1 Fév - 17:51

Alors que nous avions passé l'après-midi dans la salle d'arcades, mon frère décida de m'emmener voir toute autre chose. Il faut dire que ce n'est pas sa première fois à la station Niseko. Il connaît bon nombre d'endroits au sein du village et ne manque pas de me faire une visite guidée pour que je prenne rapidement mes marques.

J'étais arrivé avec les autres étudiants de la YNU depuis quelques jours déjà, mais jusqu'à maintenant nous avions essentiellement passé nos journées en extérieur, sur des pistes à faire de la moto-neige. Je m'étais trouvé une véritable passion sur ce bolide. Ce dernier m'apportait toute la vitesse et l'adrénaline dont j'avais besoin pour me distraire et profiter de cette chance qui m'était offerte.Le tout en compagnie de mon aîné. Je ne pouvais rêver mieux pour finaliser mon année. Le programme des jours suivants ? Très simple et sans prises de tête. Moto-neige à volonté, découverte des chiens de traîneau, expérience inédite au karaoké ainsi qu'au cinéma. La patinoire et le ski sont à bannir. Nous avions déjà le programme détaillé pour chacune des journées restantes. On ne voulait rien laisser au hasard. À vrai dire, on ignorait tout simplement à quand viendraient les retrouvailles suivantes. Nous vivions donc chaque occasion comme la dernière.

Je commençais à apprécier l'ambiance de cette station et j'en oubliais parfois la mauvaise nouvelle qui m'était tombé dessus, quelques jours auparavant. Cela faisait du bien, d'être loin et de ne pas trop y penser. Lorsque je serais de retour, il me faudra suffisamment faire face à la situation. Alors autant que je me détende afin de profiter de quelques journées de tranquillité. Suivant et écoutant mon guide, je sentis très vite une bonne odeur et nos sourires respectifs confirmèrent mes espérances. Sans me faire languir et ne voulant, en aucun cas, se priver pour me faire souffrir, il me guida jusqu'à cette odeur exquise. Mes interrogations trouvèrent rapidement une réponse et tout sourire, je pris le poignet de mon frère. En un instant, nous revenions une dizaine d'années auparavant. Secouant doucement son bras, il comprit ma requête et nous acheta le fruit de notre désir : des tempuras de légumes.

Ravis, nous reprenons notre marche en dégustant, avec respect et volupté, ces merveilles terrestres.


Boys will be boys
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Economie

Popularité :
40 / 10040 / 100

Niveau : Premiére Année d'Economie
Métier : Etudiante
Age : 20
Messages : 64
Won : 83

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Lun 1 Fév - 21:37

Liwei marché dans les rayons légèrement distraite contrairement à son habitude. Le froid de l'extérieur ne la toucher plus mais c'était maintenant son coeur qu'il fallait réchauffé. 

Elle était arrivé quelques jours plus tôt au Japon avec certains des étudiants d'Young Nae University. La jeune fille partagée sa chambre avec Kim Saejin et elle en était très heureuse. C'était un moyen de se rapprocher d'elle et elle souhaitait réellement devenir une de ses amies les plus proches, pour ne pas dire sa meilleure amie. Cela peut sembler nier mais il était évident que les deux étudiantes avaient de multiples points communs. Malgré tout, quelque chose dérangea mademoiselle Zhang. Elle s'était rendu compte, le jour de son anniversaire, que son frère était ami avec Saejin et ils avaient l'air plutôt proche. Liwei eut un pincement au coeur en imaginant ces deux personnes, qui lui étaient chères, ensemble.
Elle n'avait pas le droit de ressentir ça. Jae-Hwa était son frère. Certes il n'avait pas une goutte de sang identique mais une relation entre eux serait bien étrange.
Le dicton "on ne choisit pas sa famille" ne lui avait jamais paru aussi juste.
Malgré tout cela ne l'empêcha pas de ressentir de la tristesse qu'elle chassât rapidement en pensant à tout ce qui était positif. Elle était en vacances. Elle était avec sa famille et ses amis. Elle faisait du shopping. Quoi de mieux ?!

L'étudiante porta son dévolu sur une écharpe rose assez épaisse pour l'empêcher de tomber malade. Elle la prit dans ses mains, le tissu était agréable au toucher et elle mourrait d'envie de l'acheter. Seulement, elle remarqua qu'elle était un peu longue. Elle ne désirait pas forcément se prendre les skis dedans ou s'étrangler en s'accrochant à d'autres skieurs. 


"Au pire...je l'achète et je l'utiliserai pour notre retour en Corée." se dit-elle pour faire face au dilemme.

Par la suite elle tomba sur une paire de gants bleus paon. C'était une couleur qu'elle aimait beaucoup mais qui n'allait pas forcément avec les tenues qu'elle avait emmenait au Japon. 

"Mais Saejin à un pull qui irait très bien avec, je peux lui acheter." songea-t-elle.

Alors que ses yeux se poser sur un bonnet avec des oreilles de chat, son prénom retentit dans la boutique. Interpeller, elle se dirigea vers son frère qui semblait avoir repéré quelques choses pour elle. Liwei s'avança avec méfiance. Le chanteur avait parfois des goûts particuliers et elle ne voulait pas l'offensé en faisant une tête étrange alors elle se prépara psychologiquement.

À sa grande surprise, il lui montra un magnifique manteau rose et blanc. Il était simplement parfait. Sans hésité elle posa ce qu'elle tenait dans les mains et l'essaya. Tournant sur elle-même elle demanda l'avis de son frère.

"J'achète ?" demanda-t-elle avec sérieux.

Elle n'était pas du genre à se vexer s'il lui disait que finalement, ça ne lui allait pas tant que ça et elle savait qu'il n'hésiterait pas à être honnête avec elle. N'est-ce pas embêtant pour lui de faire des boutiques avec des filles ? Liwei s'était posé la question à de nombreuses reprises mais ne lui avait jamais demandé.
Sunny, quant à elle, se ficher probablement des états d'âme de son frère et l'auraient sans doute tiré par les c...cheveux si elle voulait qu'il l'accompagne.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Economie

Popularité :
72 / 10072 / 100

Niveau : Première année d'Economie.
Métier : Etudiante.
Age : 21
Messages : 30
Won : 59

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Mar 2 Fév - 20:59

Quelle belle journée c'était ! Soleil, shopping, virée avec mon jumeau -et ma sœur- et... Pas de Baek Chin-Hwa en vue ! Que c'était reposant de ne pas le voir du tout ! Enfin une journée de liberté. A force de froncer les sourcils, j'avais eu peur de me faire des rides avant l'âge, mais il fallait dire qu'il me cherchait quand même pas mal cette tête à claques ! En fait, à part son physique, il n'avait rien pour lui. Et je devais me farcir monsieur sous prétexte qu'il était le cousin de Liwei... Il fallait pas pousser mémé dans les orties non plus ! Il était logé, nourrit -et blanchit- mais il osait se plaindre en permanence ! Aider dans les tâches ménagères ? Mais pour quoi faire ? Sourire aux autres ? Bah voyons, ça demande trop d'énergie ! Et cerise sur le gâteau, il osait donnait des ordres ! Quoi, les femmes sont des ménagères ? Si vous saviez ce que je rêvais de le frapper ! Mais Liwei semblait l'apprécier alors... Je me retenais tant bien que mal. Et puis ce sale petit asticot était si bien fichu que je doutais que mes coups ne lui fassent quoi que ce soit. Surtout que vu sa force et ses attitudes violentes, j'étais obligée de réfléchir à deux fois avant d'agir... Ce qui m'énervait doublement. Pourquoi, mais pourquoi devais-je me le farcir ?! Si seulement il pouvait se trouver une campagnarde qui le ramènerait dans son patelin pourri ! Mais il n'était même pas fichu de faire ça ! En même temps, je comprenais les pauvres, qui voudrait de lui ?

Bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je respirais. Et l'air pur de la montagne n'en était pas le seul facteur. Un rare sourire sur le coin de mes lèvres, nous arpentions les boutiques en quête de nouveautés et de coups de cœur. Si un ou deux auraient pu suffire à combler n'importe qui, ce n'était pas mon cas. Et j'avouais sans honte que Jae-Hwa portait déjà un bon nombre de paquets. Pourquoi ne pas m'arrêter ? Parce qu'il portait aussi ceux de Liwei ! Alors inconsciemment, j'avais envie de l'ensevelir sous les sacs, vengeance ridicule mais bénéfique à mon moral. Elle lui avait pourtant dit qu'elle pouvait les porter elle même ! D'ailleurs, cette dernière semblait s'intéresser à une longue écharpe rose. Plutôt jolie, mais ce n'était pas ma couleur de prédilection. Et puis au pire, je pourrais toujours lui emprunter, ça servait aussi à ça une sœur ! Comment ça elle ne pouvait pas accéder à mon placard ? Mais c'était une évidence ! Toute relation ne nécessite pas forcément réciprocité. Le concerné vient nous demander si nous trouvions chaussure à notre pied, et ma mine se fit légèrement boudeuse, avant que mon regard ne tombe sur des boots fourrées qui alliaient à la fois chaleur, confort et classe. En un mot, elles étaient faites pour moi ! 

Mais je n'eu pas le loisir de les admirer d'avantage. Mon frère venait d’interpeller Liwei pour lui montrer un manteau, qui, selon lui, lui irait bien. Outrée qu'il pense à elle avant moi, je me retournait pour voir l'objet de ma tourmente. Mais c'est qu'il était plutôt pas mal en plus ! Enfin, ce n'était pas vraiment ce que je portais, le rose mélangé au blanc faisant trop petite fille sage mais... Depuis quand Jae-Hwa avait bon goût ?! J'étais estomaquée. Seulement, quand elle se mit en tête de l'essayer... Je du bien avouer que finalement, on le changerait pas ! M'empêcher de rire pour ne pas la contrarier, je ne pouvais cependant cacher ce sourire qui ne voulait pas quitter le coin de ma bouche. "Enlève moi ça, tu sais bien qu'on ne peut pas se fier à lui... Il pourrait te faire sortir en pyjama !" Si j'étais trop franche et directe ? Et alors, j'étais ainsi, et on ne me referait pas. "Non, franchement, ce manteau était bien mieux sur le portant. Mais la... Il n'a aucune forme, bouffe au niveau des hanches, les poches sont trop grandes et... En fait, on dirait une guimauve !" Pour la délicatesse, on repassera. Mais elle avait l'habitude de mes commentaires. Et au moins, elle savait que tout ce qu'elle portait, lui allait comme un gant ! Parce qu'il n'y avait pas de faux semblants entre nous. J'allais donc de nouveau m'intéresser à mes chaussures lorsqu'en me retournant, je me trouvais face à face avec un jeune de mon âge, semblant regarder si le manteau qu'il tenait était à ma taille. Perplexe, j'haussais un sourcil. "Je peux faire quelque chose pour vous ?" C'était bizarre, j'avais l'impression de l'avoir déjà vu...



Look at me. Fall for me.



Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Sciences

Popularité :
35 / 10035 / 100

Niveau : Troisième année à la rentrée de Mars 2016
Métier : Étudiant en Sciences
Age : 22
Messages : 85
Won : 212

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Mer 3 Fév - 11:33

Vacances à Niseko, la famille Hwang était arrivée depuis plusieurs jours à présent. Et parmi ceux-ci, il en fut des particulièrement mouvementés pour le fils cadet du Premier Ministre sud-coréen.  Comme si, il y avait un jour marqué d’une croix dans le calendrier qui signifierait la fin de sa tranquillité au cours de son séjour. Certes, le jeune homme n’était pas d’une nature à aimer la monotonie mais il y avait aventures et mésaventures ! Or, au cours des derniers jours, c’était surtout les mésaventures qui s’enchainaient. En fait, il fut un jour bien précis tout particulièrement chargé ! Pour commencer, il avait perdu la course face à Noona qui gardait son gage en suspense jusqu’à présent. Comment avait-il pu laisser une victoire toute acquise lui échapper ? Tout simplement parce qu’il avait pris un soleil monumentale grâce à une snowboardeuse du dimanche. Et puis, comme si le choc avait altéré sa mémoire, sur le moment, il avait complètement oublié l’enjeu de la course. Enfin, sans doute ne fut-ce rien en comparaison de l’incident de l’onsen ! Non, non, il n’y était même pas aller pour détendre ses muscles après sa chute brutale dans la neige. Par contre, il ne pourrait plus y remettre les pieds de tout son séjour ! Pire, désormais, la rumeur d’un pervers voyeur et obsédé tournait dans les couloirs de l’hôtel. Même Noona en avait eu vent et s’en effarait. Hum ! Comment lui dire qu’il avait méprise et qu’en l’occurence, le prétendu pervers n’était autre que lui ? Hyo Jin devait impérativement essayer de convaincre la fille de l’onsen que tout ceci n’était qu’un terrible malentendu ! Certes, les faits portaient cruellement à confusion, mais il était sincèrement innocent !

Suite à sa chute, son précieux snowboard unique au monde avait été quelque peu endommagé. Bien que peu convaincu de leurs compétences, le sino-coréen avait apporté sa planche à la boutique la plus réputée de la station. En cette après-midi, il était venu la rechercher tandis que le reste de sa famille admirait les animations sur la place qui émoustillait ses adorables neveux. À l’intérieur de la boutique, le vendeur quitta brièvement sa caisse pour accompagné le jeune homme aux rayons des snowboard. L’homme jetaient des regards discrets mais néanmoins perplexe sur l’étrange écharpe que son client portait autour du cou. Ils passèrent à côté d’un autre jeune homme sensiblement du même âge, mais Hyo Jin n’y prêta pas attention. Il était à fond dans ses explications de quels genres de produits il voudrait précisément pour entretenir sa planche encore entreposée dans l’atelier de la boutique. Le pauvre vendeur avait du mal à suivre son débit de paroles et ses exigences bien précises. Il finit par demander au client de bien vouloir attendre quelques instants, le temps d’aller chercher le responsable de la boutique, d’autant plus que c’était ce dernier qui avait pris soin de la planche.

Alors que son regard vagabondait dans la boutique, grattouillant sous le menton de son écharpe de panda, l’attention de Hyo Jin s’arrêta sur trois jeunes de son âge. Ou plutôt, leur conversation attira sa curiosité sur un manteau pour femme bleu paon, blanc et aux coutures noires qui pendaient sur son cintre non loin d’eux. Le garçon s’en alla le décrocher de son perchoir. Il l’observa, puis tourna la tête vers l’une des deux filles du trio qui se tenait juste à côté de lui, lui tournant le dos. Hyo Jin l’analysa brièvement. Hormis la longueur des jambes, sa morphologie correspondait assez à celle de sa soeur Seong Hee. Il se servit donc de l’inconnue pour juger de la taille adéquate du manteau, le superposant au dos de celle-ci qui se retourna alors.

« Je peux faire quelque chose pour vous ? »

Hyo Jin ne fit pas la moindre attention à l’intonation de sa voix ou à l’expression perplexe sur le visage de l’inconnue. Il se soutint alors le bras droit de cette dernière tout en lui répondant :

« Tendez un peu le bras comme ça, s’il vous plait. »

La taille semblait tout à fait bonne. Et contraire au frère de ces demoiselles, le sino-coréen avait bon oeil en matière d’esthétisme vestimentaire. Il n’était pas le fils d’un mannequin sacrée reine de beauté pour rien.

« Merci, » dit-il simplement sans accorder un seul véritable regard à son mannequin d’un instant.

Au même moment où il s’en retournait, le tintement du carillon de la porte d’entrée de la boutique retentit. Par réflexe, Hyo Jin tourna la tête et :

« Oh ! Noona ! » s’étonna-t-il.

L’écharpe quitta alors soudainement son cou pour sautiller de bond en bond jusqu’à la nouvelle arrivante qui le reçut dans ses bras.

« Ah, vous êtes là tous les deux ! So Yeong et Soo Hyun vous réclament, » dit-elle d’une voix claire et souriante.

Le sino-coréen demanda discrètement au vendeur, estomaqué par la scène à laquelle il venait d’assister – une écharpe vivante ???? – de garder le manteau en réserve et qu’il viendrait le cherchait en même temps que sa planche de snowboard.  Là-dessus, Hyo Jin rejoignit sa soeur à l’entrée et ils quittèrent la boutique.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Economie

Popularité :
84 / 10084 / 100

Niveau : Première année
Métier : Chanteur / Étudiant
Age : 21
Messages : 77
Won : 175

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Mer 3 Fév - 12:17

Park Jae-Hwa était plutôt satisfait de voir sa soeur porter le manteau qu’il lui avait suggéré avec autant d’enthousiasme. Il s’apprêtait à ouvrir la bouche pour lui dire qu’il trouvait que le vêtement lui allait très bien lorsque sa jumelle l’interrompit. Et indéniablement, elle ne partageait pas son avis. Les yeux du garçon se posèrent à nouveau sur la silhouette de sa demie-soeur puis il haussa les épaules.

« Si Sunny pense que ça ne va pas, alors, il vaut mieux s’en remettre à son jugement ! » sourit-il ensuite.

Le coréo-canadien n’était certainement pas d’une nature à se vexer pour si peu. D’une part, il connaissait suffisamment sa jumelle pour savoir qu’elle n’avait pas la langue dans sa poche et être habitué à ses paroles parfois quelque peu trop vindicative, mais il savait également qu’elle ne pensait pas à mal. Du moins pas avec les membres de sa famille. Jamais Sunny ne les assènerait d’une méchanceté gratuite et infondée. Pour ce qui était juste des faits fondés, la caractéristique douteuse des goûts vestimentaires du garçon n’était plus à prouver. Il en était lui-même conscient et par conséquent, que ce soit par ses soeurs ou désormais son équipe d’assistants, il lui était strictement interdit de choisir ses vêtements seuls. Ainsi, dans sa valise, des tenues complètes avaient été soigneusement emballées, certaines par ses soeurs, d’autres sa styliste, afin de s’assurer qu’il ne commettrait pas d’impardonnables fautes de goûts maintenant que le jeune homme pouvait se trouver sous le feu des projecteurs à tout instant.

Jae-Hwa fit donc signe à Liwei d’enlever le manteau afin qu’il le raccroche sur son présentoir. Alors qu’il s’apprêtait ensuite à s’adresser à Sunny, il vit celle-ci de dos en conversation avec un autre garçon sensiblement de leur âge. Du peu que Jae-Hwa aperçut son visage, ce jeune homme lui paru inconnu. Quoique, peut-être pas complètement non plus… Etait-ce une connaissance de Sunny ? Après tout, il était bien en train de se servir d’elle comme modèle pour juger de la taille d’un manteau. À moins d’un fou transis d’amour, nul élève de la YNU ne s’y aventurerait de la sorte. Sauf s’il s’avérait être proche de Sunny ? Le fait que sa jumelle puisse avoir un ami qu’il ne connaitrait pas l’étonnait quelque peu. Certes, Jae-Hwa n’était pas d’une nature très attentive, et pas toujours perspicace non plus, mais quand même… Il s’agit de Sunny et d’un garçon, là ! Que Liwei puisse avoir de nombreux amis masculins dont il ne connaitrait pas l’existence lui paraissait moins déroutant que dans le cas de Sunny. Etait-ce parce qu’elle était sa jumelle et l’une de ses deux seules véritables soeurs de sang ?

Et puis, l’inconnu s’en retourna. Les scènes s’enchainèrent. Une très jolie femme entra dans la boutique. Le mystérieux inconnu l’appela « Noona ». L’écharpa prit vie et traversa la boutique en bondissant jusqu’aux bras de cette femme. Enfin, ces trois-là disparurent par-delà la porte d’entrée – ou de sortie en l’occurence – du magasin. Le chanteur demeura dubitatif quelques instants. Il haussa de nouveau les épaules et s’en retourna vers ses soeurs. Ses yeux se posèrent sur les chaussures qui semblaient attirer l’attention de sa jumelle précédemment :

« Oh ! Tu ne penses pas qu’elles plairaient à Hera pour quand elle vient nous voir à Séoul ? »

Oui, en matière Jae-Hwa était un garçon très attentionné. Malheureusement, il avait un don pour ne manifester son attention aux bonnes personnes au bon moment. D’ailleurs, une révélation s’illumina soudainement dans sa tête.

« Eh ! s’exclama-t-il soudainement. Attendez ! À l’instant, ce n’était pas Hwang Seong Hee ? » prit-il enfin conscience qu’ils venaient d’apercevoir la célèbre animatrice télé de leur pays.

Et si, cette femme était bien Hwang Seong Hee, alors ce garçon… C’était celui que son grand-père lui avait demandé de rencontrer pendant leur séjour à Niseko ?! Jae-Hwa en lâcha tous les paquets qu’il avait en main et se précipita vers la sortie de la boutique. Une fois dehors, il accourut sur quelques mètres avant de s’arrêter. Les deux personnes qu’il cherchait n’étaient déjà plus dans
son champs de vision, disparus au milieu de la foule de touristes qui peuplaient les rues et surtout la place principale du village de la station…
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Sciences

Popularité :
25 / 10025 / 100

Niveau : Diplômé de l'école américaine internationale de Hong Kong et actuellement, en seconde année de sciences à la YNU
Métier : Tatoueur
Age : 23
Messages : 153
Won : 165

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Ven 5 Fév - 15:30

Les tempuras engloutis, l'estomac rempli et le moral au beau fixe. Je regardai la vie défiler autour de moi. Tant de personnes différentes mais, à la fois, tellement pareilles. Je me sentais tout petit en voyant le nombre incalculable de vacanciers qui s'affaissaient dans les différents boutiques de ce village. Mon frère avait, certes, un projet bien précis en tête, il fut pris de court lorsque mon attention se porta sur la vitrine d'une boutique bien particulière. On aurait pu considérer cette boutique comme une vulgaire échoppe de souvenirs mais il n'en était rien. Du moins, par pour moi.

Sans lui demander un quelconque avis, je partis à l'intérieur de cette boutique et je fus agréablement surpris par l'ambiance qui y régnait. C'était apaisant, relaxant et extrêmement recommandable. J'y étais venu, dans un but précis, avec une idée des plus précises. Leur vitrine m'avait interpellé pour une très bonne raison. J'avais dans l'espoir de trouver des souvenirs pour mes parents et je pensais avoir trouvé celui qui conviendrait, à merveille, à ma maman. Elle n'en parlait que très rarement mais, par le passé, j'ai découvert qu'elle était férue de mangas et qu'elle appréciait plus particulièrement un mangaka japonais : Usamaru Furuya.

Qu'elle n'a pas été ma surprise de découvrir l'un de ses livres dans cette vitrine : La musique de Marie. Cette boutique recelait les deux tomes de cette célèbre histoire. Je pense que tout japonais, ou tout asiatique, ou même toute personne du monde, aimant les manga ,et plus particulièrement les seinen, devrait connaître ce récit. Je savais que lui acheter ces deux tomes la comblerait et que je pourrais ainsi la voir sourire. J'en étais convaincu. Pour une raison qui ne regarde que ma famille. Le passé de ma mère ne doit pas être ébruité.


Boys will be boys
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Sciences

Popularité :
8 / 1008 / 100

Niveau : Première année
Age : 21
Messages : 21
Won : 38

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Sam 6 Fév - 20:45

Neya bâilla, puis elle enfila son long et épais manteau abordant un gris pratiquement noir. Deux profondes cernes soulignaient ses grands yeux dont le bleu paraissait éteint. La fatigue était clairement lisible d'autant plus que son nez rouge irrité laissait penser penser qu'elle avait passé l'entièreté à sangloter. Sûrement devant un film romantique à fin tragique, comme le pratiquait un grand nombre de jeune fille de 19 ans. Or, ce n'était pas tout à fait le cas de la demoiselle. Elle avait tout simplement un rhume qui lui entravait les voies nasales. Neya n'était guère d'avantage malade, elle venait du Danemark et l'on savait à quel point l'hiver pouvait être rude là-bas. Elle lova son nez dans son épaisse écharpe grise pour le réchauffer et elle sortit à l'extérieur. 

Il ne faisait pas excessivement froid ce jour là, la température semblait être moins basse que les jours précédent avait-elle même remarqué. Neya se mit en route pour le village de la station, elle était seule et de toute façon, elle n'avait pas particulièrement envie de la moindre compagnie à ce moment là. Loin d'être fâchée ou asociale, elle avait juste eu envie de se promener seule à défaut de devoir se mêler à la foule. La demoiselle n'avait jamais réellement aimé la grande foule, elle savait faire avec mais lorsque trop de monde s'entassait autour d'elle, elle ne pouvait pas se mettre à marcher la tête dans la lune sans risquer de bousculer qui que ce soit. C'était une chose qui lui arrivait régulièrement et elle détestait que la personne dans laquelle elle venait de rentrer commençait à lui parler et l'invitait parfois même à prendre un verre avec elle.  Alors elle tentait de faire attention à ne pas laisser son esprit vagabonder à droite ou à gauche ou mieux dieu ne sait où. 

Elle marchait, sans réellement savoir où elle se rendait. Elle n'avait même pas pris quelques billets ni même une carte bancaire, Neya savait pertinemment qu'elle n'achèterait rien. Si parfois la jeune fille s'arrêtait devant une vitrine de boutique pour regarder de l'extérieur ce qu'il y avait à l'intérieur, elle n'allait guère plus loin que ça. Jamais il ne lui vint à l'idée de rentrer dans les boutiques bondées et de toute façon, elle n'y serait même pas rentré, c'était aussi simple que ça. Toussotant doucement, elle reprit son chemin. Sa chevelure se balançait dans son dos, au rythme de ses pas. Il arrivait qu'un petit coup de vent fasse tourbillonner sa crinière avant de de glisser dans sa nuque ce qui lui arrachait alors un petit frisson de froid. Cela ne la dérangeait pas, elle aimait le froid. Neya se sentait bien dans le froid, même si sa peau était plus sèche, même si ses joues et son nez devenaient aussi rouge que celui du renne Rodolphe, comme on avait pu lui dire une fois ou deux.

Enfin, elle finit par arrêter sa marche. Elle était fasse à un petit café à l'odeur alléchante. L'éclat dans ses yeux se ravira, elle regardait à présent avec gourmandise le petit panneau où était écrit à la craie blanche le menu que proposait l'établissement. Par réflexe elle se mit à chercher son porte feuille mais elle se souvint bien vite qu'elle l'avait laissé dans sa chambre, plus d'une heure auparavant. Alors la demoiselle souleva ses deux prunelles sur les couples de personnes qui marchaient dans la rue, sans doute cherchait-elle un visage connu ou quelque chose comme ça. Néanmoins, elle laissa bien vite cette idée de côté. Quelle situation ironique, elle qui avait bien plus d'argent que la majorité des civils ou touristes présents, allait quémander un petit quelque chose à une connaissance qu'elle aurait "comme par hasard" croisé ici. Elle haussa ses sourcils avant de les laisser retomber à leur hauteur. Neya ferma quelques secondes ses prunelles pour mieux apprécier l'odeur du café qui se dégageait de la porte qui s'ouvrait à l'entrée d'un client. Quand elle rouvrit, elle décida de se remettre en route.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Economie

Popularité :
40 / 10040 / 100

Niveau : Premiére Année d'Economie
Métier : Etudiante
Age : 20
Messages : 64
Won : 83

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Dim 7 Fév - 15:06

Liwei retira le manteau avec une moue amusé. Une guimauve. Rien que ça. Au moins elle n'allait pas par quatre chemins, et il fallait avoué que c'était un trait de caractère que la jeune fille appréciée. Elle aimait l'honnêteté de sa soeur et savait que cette dernière ne la laisserait pas se ridiculiser en portant une chose hideuse. Si elle avait bien confiance en quelques choses, c'était dans les goûts vestimentaires de Sunny.

"Je ne suis pas sûr que Héra..." commençât-elle.

Inutile de continuer sa phrase, Jae-Hwa venait de partir en courant pour suivre une femme. 

Elle ne savait pas si elle devait être amusée ou offensée alors elle se contenta de ramasser les sacs qu'il avait fait tomber et alla payer pour ses achats.
Décidément les jumeaux avaient le don pour agir de la même façon. Ils l'avaient tous deux abandonnées et elle se retrouver seule à porter ses courses ainsi ceux que celle de Sunny. 

D'ailleurs, cette dernière n'avait pas hésité à faire chauffer sa carte de crédit vu le poids des saches. Comment avait fait Jae-Hwa pour porté tout ça en donnant l'impression qu'il soulevait des plumes de Paon. //PAN//

Otoké ? Elle n'allait pas coller sa soeur et ne se voyait pas suivre son frère. Elle sortit donc de la boutique et entra dans le café qui était juste en face. Comme ça, si jamais un des membres de sa famille se rappeler de son existence, elle pourrait toujours leur faire signe.

Liwei commenta un thé au citron et attendit.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Lettres

Popularité :
12 / 10012 / 100

Métier : Serveuse dans un café-restaurant. Je livre parfois.
Age : 21
Messages : 44
Won : 48

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Dim 7 Fév - 21:43

Je laisse mon regarde se balader sur le paysage japonais et commercial de la station. Pourquoi suis-je partie? Parce que c'est toujours mieux que rester chez moi. J'aurais dû supporter mes parents, vous imaginez? Non je ne peux moi même pas imaginer. Et pourtant j'imagine beaucoup de choses.
Enfin bref. En plus j'adore l'hiver, la neige et tout le tralala. L'été? Non je n'aime pas. Pourquoi? Il fait chaud, la sueur est présente, il faut prendre des douches toutes les heures et dormir est impossible quand il fait trop chaud.
La climatisation? J'en ai une. Mais je l'ai cassé en testant si je pouvais la refermer sur ma télécommande.
Non seulement elle s'est cassée mais en plus cela n'a pas marché alors j'ai eu une double déception. Sachant que la plus grande déception c'est bien évidemment que cela n'est pas fonctionné correctement. Oh oui, j'étais très déçue.
Du coup, j'ai essayé de la réparer et donc vous me connaissez, je l'ai encore plus cassé. Aucun moyen de la réparer même si un expert venait. C'était génial, un sermon des mes parents et me voilà sans climatiseur.
Au moins cela va m'habituer à la vie dans climatiseur et à supporter la chaleur. Cela reste un bon point.
Donc c'est aussi pour cela que j'étais partie, à cause de mon climatiseur. Attendez... Non ce n'est pas à cause de ça! Enfin, je me perds moi-même alors je vais me stopper ici.

Je marche dans le village de la station, je regarde, je reconnais des élèves de l'université de Young-Nae et d'autres me semblent être de parfaits inconnus. Ce qu'il sont pour moi, en effet.
Tout le monde s'agite et moi, je marche tranquillement à la recherche du moindre amusement que pourrait m'offrir cette place. Mais attention, pas de l'amusement du genre fête foraine, café ou... Golf. Je me crispe en repensant au golf. Dieu que je HAIS ce sport. Et tout le monde sait exactement pourquoi.
Oui donc, de l'amusement à l'état pur. C'est à dire que je vais faire n'importe quoi et m'amuser comme une enfant! Parce que être adulte tout le temps, ça devient lassant. Et puis j'ai beau être mature, faire des choses puérils pour me faire rire n'enlève pas à ma maturité dites moi!
De toute façon il ne semble n'y avoir rien d'amusant et encore moins quelqu'un avec qui partager ma bonne humeur...

Ah oui! C'est toujours plus drôle de s'amuser, c'est logique. Tu te sens moins seule déjà, pour commencer, et puis en plus... Tu rigoles à deux?
Enfin c'est toujours mieux.
Je pense à rentrer quand je vois une certaine européenne qui me dit bien quelque chose au loin. De toute façon il n'y a pas mille européenne qui je reconnais comme étant une étudiante de l'université.
Un sourire se dessine sur mes lèvres. Comment ne pas reconnaître la (presque) seule européenne de l'école? Surtout quand elle a son visage.
Donc dans un élan de gaieté, et sans gène en plus, je prends une grande inspiration et je me met à crier son nom. Au cas où, comme cela elle l'entend bien.

-NEYA!

Vous ne saviez pas que Neya était présente près de moi? Et bien maintenant vous le savez jeunes aveugles.
Je marche vite vers elle, au cas où elle veuille partir en courant (ce que je comprendrais) et je m'arrête à sa hauteur.
Cela faisait quand même longtemps que je ne l'ai pas vu, mais maintenant, non seulement je l'ai trouvé dans ma quête désespéré de bêtises à faire mais en plus, elle est dans ma chambre durant le séjour.
Je ne lui laisse même pas le temps de répondre, parce que je suis comme ça.

-Je suis contente de voir un visage familier! Je m'étais mise à chercher quelqu'un et tu es apparu sous mes yeux! On dirait bien que soit j'ai un sort pour t'appeler, soit j'ai eu une sacrée chance! Je dis sur un ton enjouée.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Sciences

Popularité :
8 / 1008 / 100

Niveau : Première année
Age : 21
Messages : 21
Won : 38

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Mar 9 Fév - 20:58

Sans la moindre hésitation, Neya reconnut la voix d'Ha-Neul. Entre mille, il lui était impossible de ne pas pouvoir la reconnaître, c'était après tout une voix qu'elle avait tant l'habitude d'entendre dans ses oreilles. Après tout, depuis quelques années maintenant, celle-ci l'appelait toujours de la même façon. Un large sourire naquit sur le visage de la jeune fille qui se retourna alors dans la direction d'où elle avait entendu l'appel. La demoiselle débarqua en marchant de façon vive avant de se poster devant l'européenne. Ce que Neya entendait sortir de la bouche de son amie ne l'étonna guère, elle savait qu'elle dirait quelque chose comme ça, cela fait sourire d'autant plus.

- Tu peux appeler cela de la chance, j'allais justement repartir, lui dit la demoiselle, c'est une bonne chose que nous nous soyons croisées, je t'aurais volontiers offerts un café ou un thé, néanmoins j'ai laissé mon porte-monnaie dans la chambre.

Un air embêté se lisait clairement sur le visage de la jeune fille, pour rien au monde elle n'aurait refusé de passer un agréable moment en compagnie de son amie et voilà qu'elle trouvait moyen de laisser son porte-monnaie sous prétexte qu'elle ne s'en servirait pas. Quelle erreur. Que pouvait-elle donc faire ? Se faire inviter ? L'idée ne lui plaisait pas, même si elle savait que l'argent ne manquait certainement pas à Ha-Neul, ce n'était pas elle qui l'invitait, Neya ne tolérait tout simplement pas un tel écart de sa part. Elle chercha rapidement quelques solutions, sans doute pouvait-elle échanger un de ses bijoux en or à un marchand en échange de quelques billets. Cette idée ne semblait pas si bonne et un peu risquée. Elle finit par lâchée un soupir, pas vraiment d'humeur à d'avantage réfléchir. Elle pouvait tout simplement faire simple, retourner à la chambrer chercher son argent, oui, c'est ce qu'elle ferait.

Mais elle n'était pas sans se douter qu'Ha-Neul refuserait qu'elle fasse tout ce chemin pour un café et que de toute façon, elle paierait volontiers.  Et après, Neya avait déjà lâché tout le morceau, son amie était futée, elle comprendrait rapidement son petit manège pour aller chercher ce qu'il lui manquait. A la fois gourmande de goûté à ce café sentant si bon et s'avouant vaincue d'avance par la jeune fille, elle fit une petite moue boudeuse avant de lâcher avec un petit sourire en coin qui lui excusait elle-même de son comportement.

- Enfin, si tu paies, ça peut-être sympa aussi... 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Section Lettres

Popularité :
12 / 10012 / 100

Métier : Serveuse dans un café-restaurant. Je livre parfois.
Age : 21
Messages : 44
Won : 48

MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event] Mar 9 Fév - 22:54

Je suis à sa hauteur et j'en profite pour la détailler, encore une fois. Parce que des fois je suis un peu flippante, je l'avoue.
je la trouve vraiment jolie. Peut-être parce que je suis coréenne et donc j'ai une fascination accrue sur les occidentaux mais je suis sûre qu'elle faisait un tabac là-bas aussi.
Mais sérieusement, regardez la! Et dites moi "Mouais, pas mon style" de toute façon je suis sûr que vous seriez entrain de mentir. Je l'aurais vu dans votre regard.
Petit menteur.
Enfin, je m'égard une nouvelle fois. Je crois que c'est une habitude chez de m'égarer, je m'égare même dans ma chambre.
Ah vous voyez, je suis encore entrain de la faire.

J'écoute Neya pendant que mon sourire d'étire un peu moins, parce que cela me fait un peu mal aux joues, je dois l'avouer.
Alors d'après elle, j'ai de la chance, je pense plus que j'ai un radar spécial mais comme c'est la réalité ici, je vais arrêter immédiatement de croire cela.
Elle me fait part de son oublie de porte-monnaie, si je me rappelle bien, il est en cuir noir. Même s'il est pas mal, il est très sobre. Peut-être un peu trop. Je lui répond donc dans mon ton habituel.

-Tu es sûre? J'aurais pensé le contraire. M'enfin, c'est toi la chef Neya. Dis-je comme si de rien n'était. Non je n'abandonnerais pas mon radar. Même s'il n'est pas dans cette réalité. Ce qui est triste d'ailleurs. Le pauvre, il doit se sentir seul là-bas.

Mais là n'est pas la question car je sais ce que sous entend cette phrase de la part de Neya. Malheureusement pour elle, elle n'a pas d'argent.
Je la vois cogiter un peu, cela doit être dur pour elle de demander ce qu'elle veut me demander. Parce que oui, mes chers amis, je ne suis pas dupe (on pourrait se méprendre, j'en suis consciente) je vois très bien où cela va nous mener tout ça.
Elle veut se faire inviter! Haha! Qu'elle fourbe!
Non en fait, je m'en fiche, cela ne me dérange pas de l'inviter quelque part. Parce que de un: C'est Neya. On ne refuse pas Neya. Et de deux: C'est Neya. Point.
Je lui fait part d'un petit rictus, un rictus qui veut dire "Ah oui, tu profites de ton oublis de porte-monnaie"?
Et puis elle balance finalement la sauce. Aller je fais mon petit cirque et puis après on va dans un café pour que je commande une boisson fraîche.

-Cela pourrait être sympa... Mais j'ai très bien vu le petit regard que tu la donné ce matin sans le prendre! Tu avais tout prévu n'est-ce pas? Je me racle la gorge. Non sinon, cela ne me dérange pas en faites. D'ailleurs j'ai volé de l'argent à ma soeur. Comme ça elle apprendra la vie et en plus elle n'aura plus assez pour se payer sa robe. Dieu qu'elle était laide cette robe, je ne pouvais pas laisser ça arriver.

Je m'avance vers un café au hasard parce que je ne connais pas la station, c'est la première fois que j'y vais donc forcément.

-Si on va à celui-là, ça va? Je montre un petit café avec un structure d'approchant du chalet se nommant le Roseburry. D'ailleurs cela ne te dérange pas que ton café soit payé avec l'argent de cette horrible robe, hein? Je dis en riant un peu.

Mon dieu, des fois je m'aime et je me trouve stupide en même temps.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event]

Revenir en haut Aller en bas

La vie bat son plein au Village de la station en cette belle après-midi... [TOUS ~ Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Afficher une image un plein écran
» ZOOMORAMA : un diaporama zoomable plein écran etc ...
» Fais-gaffe.fr : un site plein de bons conseils
» [Résolu] disque dur plein. Comment faire de la place?
» Autre problème avec le 3490 LMT (itinéraire en plein champ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Young-Nae University :: Vers d'autres horizons :: À travers le monde… :: Station - Niseko :: Niseko Village-